Vous êtes ici

La Ville de Marseille mobilisée contre le vandalisme

22 mars 2017

La ville de Marseille est régulièrement la cible d'actes de vandalisme dans de nombreux locaux municipaux, culturels, sportifs et sociaux.

Chaque jour, les services municipaux sont ainsi mobilisés afin de réaliser les interventions nécessaires à la remise en état des sites endommagés, assurant la sécurité du public qui les fréquente.

En 2016, la ville de Marseille a dépensé plus de 275 000 euros pour remettre en état l'espace urbain.

Il s'agit essentiellement de répondre à des dégradations dans les espaces verts, l'éclairage urbain. La municipalité a également constaté des dommages au niveau du matériel d'arrosage, de jeux, d'agrès et parcours sportifs, de jardinières, mais aussi des vols d'outillages horticoles, de végétaux, de matériel d'arrosage ou encore d'armoires électriques.

D'autre part, 110 actes de vandalisme ont été commis dans les écoles publiques en 2016 : portes forcées, dégradations de mobiliers, vols...

Le coût de ces détériorations s'élève à 550 000 euros, dont 400 000 pour la réparation des dégâts dans les équipements et 150 000 pour le remplacement du mobilier détérioré, des fournitures scolaires et du matériel pédagogique.

Les lieux commémoratifs ne sont pas épargnés par ces actes malveillants. En effet, le monument Missak-Manouchian, la stèle Frédéric-Mistral, le monument du bicentenaire de la Marseillaise, le kiosque à musique Léon-Blum ont été la cible de graffitis en 2016. La municipalité a dû engager plus de 6 000 euros pour effacer les traces de ces agissements.

Oeuvrant à la valorisation des sites municipaux, la ville de Marseille a investi plus de 830 000 euros pour réparer l'ensemble des dégâts causés en 2016. Ainsi, la municipalité, soucieuse de la qualité de vie de ses habitants, ne cesse d'intervenir sur l'ensemble de ses locaux culturels, sportifs et sociaux.

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet