Vous êtes ici

Médiation sociale : bilan estival 2018 du dispositif sur le littoral

25 septembre 2018

L'adjointe au maire déléguée à la Sécurité publique et Prévention de la délinquance a présenté, samedi 22 septembre, le bilan de la médiation sociale sur le littoral pour l'été 2017.

Afin de préserver la tranquillité publique sur les sites balnéaires, éviter les conflits d'usage et apporter conseils et informations aux visiteurs, la ville de Marseille a été, cette année encore, à l'initiative d'un important dispositif de médiation sociale.

Les principaux acteurs du projet ont dressé le bilan d'activités de cette médiation sociale qui trouve aujourd'hui pleinement sa place dans un dispositif plus large de sécurisation du littoral marseillais, impliquant la Police nationale, la Police municipale et les nombreux intervenants contribuant à garantir la sécurité de tous.

Pour la saison 2018, la ville de Marseille a organisé le déploiement de plus d'une cinquantaine de médiateurs sociaux, lesquels ont été répartis par binômes sur les sites les plus sensibles entre le mois d'avril et celui de septembre.
Du 1er juillet au 31 août, ils étaient présents 7 jours/7. Que ce soit sur la Calanque de Sormiou, l’île du Frioul, aux abords de la Corniche, du Vallon des Auffes, du Prado Sud et de la Pointe-Rouge, du port de Montredon, de l'Estaque village ou encore des plages de Corbières, les médiateurs ont été chargés d'établir le lien avec les usagers et de prévenir les actes d'incivisme et les comportements à risque.

Un littoral de plus en plus fréquenté

 
Avec ses 57 kilomètres de façade maritime, de l’Estaque aux calanques, le littoral marseillais se caractérise par son étendue, sa richesse et sa diversité.
Ce patrimoine naturel exceptionnel érige Marseille au rang de destination balnéaire incontournable du sud de la France et de l’Europe. Durant la période estivale, les plages et sites balnéaires marseillais sont fréquentés par plus de 2 millions de personnes.
 

­­­Les chiffres 2018

- 440 missions de sécurisation
- 1 883 verbalisations
- 53 mises en fourrière de véhicules
- 11 interpellations

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet